Une approche « holistique » du PPC et l’habileté de faire de liens!

Nous venons de passer la mi-chemin dans l’aventure qu’est la rédaction de 30 articles en 30 jours (pour aider le chef d’entreprise à bien choisir son spécialiste AdWords).

Au sixième jour, déjà, nous avions effleuré le sujet de l’optimisation d’un compte AdWords (ou de landing-pages) versus l’optimisation de votre business.

Ici, nous faisons un pas de plus sur cette avenue et, alors que certains peuvent se sentir submergés par le défi qu’est la recherche d’un prestataire qui réunit les caractéristiques discutées ces 15 derniers jours, je vous offre ci-après la traduction libre d’un extrait de l’article publié par Dan Slagen le 1er février 2012 : How to Distinguish Between PPC Pros and PPC Posers.

Le morceau choisi correspond à la cinquième qualité recherchée chez un bon spécialiste AdWords selon Dan Slagen : Ability to Connect the Dots. La traduction démarre immédiatement après ce paragraphe (et est entourée par les caractères — afin que vous puissiez facilement visualiser ses limites).

99 fois sur 100, les liens commerciaux sont une composante de la stratégie marketing globale. Ils peuvent compléter les médias traditionnels ou les publicités Display. Les liens commerciaux sont également la première étape du cycle de ventes ou d’une campagne de génération de « leads » (qui comporte des étapes additionnelles après la conversion initiale).

Le succès d’une campagne dépend de plusieurs facteurs. Un de ceux-ci, qui est critique et qu’un gestionnaire doit considérer, est l’expérience avant le clic (sur votre annonce) et après le clic (sur votre annonce). Assurez-vous que le fournisseur comprend ces deux aspects et comment ils doivent être en harmonie. Par exemple, si l’annonce d’un lien sponsorisé offre des chaussures rouges pour 30 $ et que la page de destination montre des offres de chaussures vertes à 40 $, alors l’expérience n’est certainement pas harmonieuse.

Questions pour les candidats potentiels :

  1. Comment exécutez-vous vos campagnes (de liens commerciaux) conjointement avec les autres canaux numériques (tels que le Display ou la publicité mobile) ainsi que la publicité traditionnelle?
  2. À quelle fréquence parlez-vous aux équipes de ventes ou aux équipes en centre d’appel? De quels types de sujets discutez-vous?
  3. Quel est le lien idéal entre l’expérience avant de cliquer et après avoir cliqué? Quel genre de choses un internaute devrait trouver dans l’expérience avant de cliquer versus l’expérience après avoir cliqué?

Ce qu’il faut essayer de trouver dans leurs réponses :

  1. C’est encourageant de trouver des spécialistes en achat de trafic qui comprennent au moins que les liens commandités ne sont pas la seule réponse. Assurez-vous que votre candidat conceptualise la stratégie marketing dans son ensemble et le rôle que les liens commandités y jouent (comme composante de la stratégie globale).
  2. De nos jours, votre gestionnaire doit absolument travailler avec votre département des ventes. Pour pouvoir apprendre quels types de questions vos clients potentiels se posent, autant que comprendre leur processus de recherche (pour pouvoir ainsi vous assurer que leur expérience est cohérente du début à la fin). Si le fournisseur (considéré) ne pense pas à l’expérience du client dans sa globalité, il ne voit pas assez « grand ».
  3. Vous rechercherez (au minimum) un gestionnaire qui comprend le lien entre le avant de cliquer et l’après avoir cliqué. Ceci montre une manière « holistique » de penser et traduit une attitude de « joueur d’équipe » dans le sens où il comprend que ce qui se passe avant le clic sur vos annonces n’est que le début.

Voilà pour la traduction libre.

Et je complète cet article en partageant les commentaires d’un client (avec qui j’ai fait plusieurs dizaines de milliers de dollars d’affaires depuis 2009) :

I think Adrien is able to stick to his vision of PPC, and understand an overall business, not only the PPC campaigns.

Questions et commentaires sont bienvenus dans les commentaires.

Au plaisir,

Adrien O’Leary

Cet article fait partie du Guide « Choisir le bon partenaire Google » :

, , ,