Des opportunités en ligne grâce à une bio engageante

Un grand merci à Chantal Beaupré et à Luc Gendron pour l’invitation à venir présenter une évolution de ma présentation « 120 caractères pour promouvoir votre marque » au Focus 20 à Drummondville. J’ai pris beaucoup de plaisir ce jeudi soir à partager quelques réflexions :

  • Les internautes basent la décision de suivre un lien sur un nombre réduit de caractères.
  • Le titre ou la bio de votre profil vous suivent partout en ligne.
  • The Art of the Online Pitch : La règle des 4 U pour une bio engageante.
  • Sur la nécessité de se définir avant de se représenter.
  • Votre « Online Pitch » au service de votre vie d’affaires hors-ligne.

Vous pouvez télécharger les diapositives sur SlideShare. Vos commentaires sont les bienvenus, en ligne ou par courriel. Je vous propose quelques notes et commentaires sous la présentation.

90 % des notes de ma présentation du 10 novembre au IdentityCampMontréal s’appliquent à la présentation d’hier soir. Je vous en recommande la lecture si vous n’étiez pas avec nous. Vous profiterez ainsi davantage des notes suivantes à propos des mises à jour et à des ajouts.

Je cite le billet publié mardi par Georgina Laidlaw sur la diapositive 20 : Use a Personal USP to Help Shape Your Future. Il présente les enjeux et les objectifs d’un bon « Online Pitch » en 120 caractères. Les diapositives 23 à 26 m’ont ensuite permis de transposer mon expérience des 4 ingrédients d’une bonne annonce AdWords à un bon en-tête pour votre profil LinkedIn.

L’inspiration de la diapositive 23 vient de Sébastien Paquet et de sa présentation au dernier IdentityCamp. La « fameuse » diapositive 28 extraite d’une présentation de Sylvain Carle à l’AQIII m’a permis de renvoyer le monde à la nécessité de se définir avant de se représenter. C’est ce que cela prend pour espérer (vous) créer des opportunités en ligne. À voir sur ce dernier thème le vidéo de Philippe Gabilliet à ses étudiants finissants un MBA de l’ESCP : Le facteur chance?

Je conclus avec les diapositives 33 et 34 en contant une anecdote arrivée lors du Yulbiz du mois d’octobre. J’y avais été incapable d’introduire un contact de confiance à un contact. Une bio engageante utilisée largement en ligne, de votre profil LinkedIn à votre micro-blogue Twitter ou à la signature de vos courriels, véhiculera un message clair à vos contacts d’affaires. Ils n’en seront que meilleurs pour vous présenter en moins de 15 secondes … ou de 120 caractères.

P.S : Un autre merci à Jean-Claude Tremblay qui a initié un tirage au sort pour offrir 7 livres publiés par Peachpit. Je suis reparti avec Yes We Did! Je partagerai en ligne les réflexions inspirées par sa lecture. Merci, by the way, à Luc d’avoir complété l’initiative par d’autres livres.