Ça ne sert à rien d’être positionné sur des expressions que les internautes ne tapent pas !

Ou comment une agence envoie à son client un rapport de positionnement sur des expressions sur des moteurs … qui n’ont pas généré de trafic depuis 3 mois pour son client.

Histoire vraie. Votre agence de référencement fait peut-être la même chose. Elle vous envoie chaque semaine ou chaque mois une page avec tout plein de statistiques (top 5 des outils, top 5 des expressions, répartition des positions, etc, etc) sans vous donner plus de commentaires. Vous comprendrez.

Tout irait bien dans le meilleur des mondes si les informations avaient un sens. Que dire quand les jolis graphiques de positionnement sont basés sur le positionnement de mots clefs qui ne vous ont envoyé aucun trafic ces 3 derniers mois. Quand le trafic naturel de votre site corporatif vient à 80% de Google, 8% de MSN/Live et 6% de Yahoo … en quoi ça vous intéresse de savoir que vous êtes bien classés sur telle ou telle expression sur AllTheWeb, Altavista et Lycos … qui, collectivement, génèrent moins de 0,01 % de votre trafic ?

Un joli graphique qui vous met en avant fait du bien, à vous et à votre agence (que vous payez pour cela). C’est bien mais n’oubliez pas qu’un visiteur de votre site corporatif est d’abord un internaute. C’est bien souvent un internaute qui formule une requête dans son moteur de recherche préféré. Alors ne vous laissez pas avoir. Ca ne sert à rien d’être positionné sur des expressions que les internautes ne tapent pas ! Ca ne sert à rien d’être bien positionné sur des moteurs de recherche que vos visiteurs – prospects et clients – n’utilisent pas !