Vos publicités avec Pages Jaunes 360. Une fausse bonne idée!

Groupe Pages Jaunes s’appuie sur ses représentants pour vendre toute sorte de services aux professionnels dont la business est locale. La gestion de campagnes AdWords fait ainsi partie de l’offre Pages Jaunes 360. En 3 minutes et 42 secondes, et en vidéo, je discute de ses limites.


Transcription de la vidéo

Bonjour, je suis Adrien O’Leary et je vous souhaite la bienvenue sur b-unique.ca. Aujourd’hui, on part du site Pages Jaunes 360 et on va s’attarder à une partie de leur offre. Qui est celle du marketing pour moteur de recherche et plus spécifiquement celle de la gestion de campagnes AdWords. Où l’entreprise offre, à partir de 250 dollars par mois, une campagne publicitaire par mots clés personnalisée adaptée à votre budget, une page d’opportunités en ligne conçue pour vendre vos produits et services puis un rapport mensuel. On va regarder, ici, ce que ça veut dire.

On part sur Google et on mène une recherche pour de l’asphalte. Pour ne pas prendre de chance, on va se placer à Montréal. On cherche « asphalte montréal ». J’ai besoin de quelqu’un pour refaire mon stationnement. Dans la page de résultats, on va chercher les annonces gérées par Pages Jaunes 360. On en voit une première. pbaillargeon.ca. J’ai ouvert le site dans un nouvel onglet. On en voit une seconde. asphaltebertrandcloutier.ca. On voit des textes d’annonce assez similaires, assez descriptifs. Ensuite, si on continue, on en a une autre ici. duvernay-asphalte.ca. Asphalte Laval. Service de pavage et de réparation d’asphalte.

Comme le font les internautes, on précise notre recherche. Je veux de l’asphaltage. Je trouve une quatrième offre, qui vient de Pages Jaunes, dans le même marché. groupegreenskytoiture.ca.

On peut discuter de la pertinence des annonces. On peut discuter de la pertinence d’avoir une même compagnie qui accompagne quatre annonceurs sur un même marché. Mais, derrière, on peut discuter de cette  page d’opportunités en ligne conçue pour vendre vos produits et services. Parce que, là, j’ai ouvert les quatres sites dans quatre onglets différents. Nous voilà sur duvernay-asphalte.ca. Nous voilà sur asphaltebertrandcloutier.ca. Nous voilà sur pbaillargeon.ca. Et nous voilà enfin sur groupegreenskytoiture.ca. On a quatre pages identiques. Les couleurs changent. Les logos, quand il y en a. Des messages assez descriptifs et qui sont assez semblables d’une entreprise à l’autre. Alors je doute que ces quatre annonceurs soient ceux qui ont les meilleurs résultats dans ce marché-là.

Maintenant, reconnaissons un point, Pages Jaunes donne un rapport mensuel détaillé pour permettre de suivre le rendement. Et, sauf erreur de ma part, les numéros de téléphone sont traqués. Ça veut dire que, si des appels sont passés sur ces numéros, l’annonceur va en connaître l’origine. Donc je ne remets pas en cause le fait de faire affaire avec Pages Jaunes 360, pour peu que les résultats soient rentables pour l’annonceur. Mais je me demande bien si les annonceurs sont conscients qu’ils se retrouvent avec un site identique à ceux des compétiteurs et une annonce qui l’est tout autant.

Questions et commentaires sont bienvenus dans les commentaires.

Au plaisir,

Adrien O’Leary

Cet article fait partie du Guide « Choisir le bon partenaire Google » :

  • Wow! Le festival de la similitude. C’est super pour les autres entreprises d’asphalte qui sortent bien de façon naturelle dans Google puisque leurs concurrents principaux se tirent dans le pied en offrant tous, le Même service présenté de la Même façon!

    Très bonne démonstration Adrien.

  • Bravo Adrien pour cette analyse de sites référés par Pages Jaunes. C’est très bien de pouvoir démontrer la similitude des sites. Je ne suis pas certaine que les acheteurs sont au courant de ce volet. Dossier à suivre!

  • Quentin

    Certe les entreprises cités dans votre reportage ont le même site. A savoir le cout du site proposé par Pages Jaunes et d’un site « sur mesure » ?

  • Adrien, bravo, c’est une très bonne démonstration. Lorsque j’étais encore à Montréal, un client m’avait demandé d’analyser l’offre pagesjaunes 360. Mais principale conclusion était un manque flagrant de personnalisation en fonction de ses clients. On sentait que c’était une offre at large, peu adaptable.
    Or je crois que quand on veut être unique et exister sur le web, il faut aller vers du sur-mesure.

    Anthony

  • Je suis moi aussi souvent confronté au travail de Pages jaunes et j’aborde dans le même sens. Le choix des mots-clés est souvent discutable et les pages d’atterrissage franchement mauvaises. Dû à sa lourde structure, Pages jaunes ne peut offrir du sur mesure à ses clients, ce n’est tout simplement pas rentable pour ce géant. Mon conseil, apprenez-en le plus possible sur Adwords et sur le marketing en ligne. Si vous décidez de faire confiance à une entreprise, vous serez en mesure de mieux les juger.

  • Antoine, j’imagine que votre conseil se destine aux dirigeants d’entreprise qui le liront car vous savez que, comme vous, je fais dans la stratégie Internet et la gestion de campagnes AdWords. Pour le reste, OK avec votre commentaire qui va dans le sens de celui d’Anthony.

  • Client des Pages Jaunes à qui je donne des chances depuis de nombreuses années car, chaque année, ils sont supposés offrir plus pour bizarrement moins, j’ai décidé cette année de carrément les « flushés ». Un bon gestionnaire de campagne, tel Adrien O’Leary avec qui je fais maintenant affaire depuis plus d’un an, offre un service beaucoup plus personnel et obtient de bien meilleurs résultats que tout ce que j’ai pu faire auparavant.

  • Bravo @Christian pour ce virage. Vous avez pris une excellente décision d’affaires, y compris votre choix de faire affaire avec Adrien. Je l’ai référé à quelques clients qui ont été très satisfaits de ces services. Bonne continuité à vous!

  • Fanny

    En quoi cela affecte vraiment les consommateurs qui cherchent réellement un service d’asphaltage de voir que la page d’atterrissage est sensiblement la même, lorsque ceux-ci ne doivent même pas s’apercevoir de cette similarité. On s’entend que les annonces et les landing pages sont montées en conséquence de convertir les consommateurs afin que ceux-ci passe à l’action, et c’est ce que veux obtenir l’annonceur non?

  • Fanny, merci pour votre commentaire. Ici, j’écris pour des annonceurs, comme ceux qui ont payé les Pages Jaunes pour voir leurs annonces – et leurs pages d’opportunité – mises en ligne. Alors, NON, tant qu’il y a au moins un annonceur qui parle des vraies affaires dans un marché (comme celui de l’asphalte), les consommateurs ne souffriront pas de voir des annonces – et des sites – ordinaires… mais ces annonceurs qui ont des annonces – et des landing-pages – plates, eux, souffriront de voir leur argent être jeté par les fenêtres!