Comment votre spécialiste AdWords gère-t-il le changement?

Encore une fois, comme au neuvième jour (de la série), nous ne parlons pas directement de « la nouvelle » du jour (dont seuls les spécialistes AdWords jasent à la machine à café). Selon moi, la vraie question à poser est la suivante :

Dans un monde dans lequel des plates-formes comme Google AdWords ou « Facebook Ads » changent à chaque semaine, comment votre spécialiste AdWords gère-t-il le changement?


NON, je ne pourrais pas bien faire mon travail sans ces éléments (qui ont tous un jour été des nouveautés) :

Mais, avec raison, il y a 3 ans, dans son intervention au sein du « PPC Mind Meld » produit par John FoxMarc Hoeft parlait ainsi du changement :

You should actively manage change in this fast moving environment. Define a process to test and prioritize new tools, features, technology and media suppliers. We all know. Google rolls out a new feature or ad format  every month. So choose wisely, which one to test, and where to wait for results or benchmarks from other companies. Testing too much and jumping on every bandwagon can distract you from your core campaign objectives. Of course, you’re curious and it sounds interesting, but is your time really being better spent really on trying this new Google Beta test, than thinking about landing page optimization for example? I hope these few thoughts will help you in making your campaigns more successful. Good luck!

Pas de traduction (comme au seizième ou au dix-huitième jour) mais vous comprenez bien que Marc recommandait au partenaire Google :

  • De bien choisir quand tester immédiatement une nouveauté lui-même versus attendre les résultats d’autres ressources.
  • De ne pas se laisser distraire par n’importe quelle nouveauté (qui peut détourner le gestionnaire des objectifs des campagnes qu’il gère).
  • De se demander si son temps est mieux investi à tester telle nouveauté ou à ajuster des landing-pages (ou des annonces).

Alors, OUI, votre gestionnaire, qu’il soit travailleur autonome ou salarié, doit avoir une façon de gérer les nouveautés. Et, par exemple, si vous vendez en ligne, le gestionnaire qui est habitué à obtenir des résultats avec des boutiques en ligne sera un meilleur candidat pour gérer vos campagnes (que celui qui n’a jamais accompagné de marchands en ligne), car les fonctionnalités dont il doit savoir tirer partie (ainsi que les enjeux auxquels il fait face) sont (au moins en partie) spécifiques à votre type d’activité. Donc, dans un monde où les nouveautés sont introduites à une fréquence élevée, un spécialiste AdWords peut difficilement tout tester (pour potentiellement satisfaire tout client dans toute industrie).

Dans mon cas, par exemple, cela veut dire que je ne vais pas expérimenter, dans les semaines qui viennent, les fonctionnalités annoncées aujourd’hui pour la promotion d’applications pour les mobiles, car j’ai actuellement d’autres priorités (afin de toujours mieux servir mes clients qui sont dans un marché local, qui vendent en ligne ou qui sont en B2B).

Questions et commentaires sont bienvenus dans les commentaires.

Au plaisir,

Adrien O’Leary

Cet article fait partie du Guide « Choisir le bon partenaire Google » :

, , , ,