Est-il obsédé par la « vraie » mesure de la performance?

Hier, nous mettions le doigt sur le fait qu’un bon spécialiste AdWords doit autant être créatif qu’obsédé par les données (et leur analyse). Aujourd’hui, nous nous attardons sur cette dernière facette, car trop nombreux sont les consultants qui s’enorgueillissent d’avoir reçu l’agrément à titre personnel Google Analytics… mais qui ne sont pas capables de comprendre les vraies affaires. En effet, sauf si vous ne vendez qu’en ligne, Google Analytics ne donnera jamais au gestionnaire AdWords toutes les données dont il a besoin pour bien optimiser vos campagnes.

Puis, même si vous ne vendez qu’en ligne, Google Analytics n’est pas le seul outil dont votre spécialiste AdWords a besoin.

Alors je pose la question suivante : Votre spécialiste AdWords est-il obsédé par la « vraie » mesure de la performance? 

Une façon simple de le savoir est de vous demander si c’est aussi clair pour vous que pour votre futur fournisseur comment les résultats des campagnes (ou leur absence) seront appréciés, à court et à moyen terme.

Votre spécialiste peut bien relier Google AdWords à Google Analytics et/ou utiliser le suivi des conversions « standard » de Google AdWords.

Si vous êtes un ancien client des Pages Jaunes, ou si vous êtes en B2B, la vente ne se concrétise pas en ligne. Alors le spécialiste peut bien mesurer combien de demandes ont été générées sur votre site par les différentes campagnes… mais il serait hasardeux qu’il optimise vos campagnes en fonction de ces seules informations, car vous ne recevez pas d’argent sur votre compte en banque à chaque fois qu’une demande est générée sur votre site. Right?

Donc, concrètement, demandez au partenaire Google que vous sollicitez comment il va pouvoir apprécier les performances de vos campagnes, ou, encore mieux, ne demandez rien et voyez si il vous en parle, car vous ne voulez pas être dans la peau de cette entreprise en électricité avec laquelle je parlais récemment. Le seul objectif suivi dans leur Google AdWords est l’atteinte de la page « Contact » de leur site Internet. C’est mieux que rien que de suivre une micro-conversion comme celle-ci… mais, en quelque part, le propriétaire d’un compte AdWords géré ainsi laisse de l’argent sur la table.

Le spécialiste AdWords qui gère un compte ainsi ne fait qu’acheter des clics pour vous, et, sauf par chance ou si votre marché n’est pas très concurrentiel, il ne fera jamais doubler les affaires que vous générez avec Internet.

Questions et commentaires sont bienvenus dans les commentaires.

Au plaisir,

Adrien O’Leary

Cet article fait partie du Guide « Choisir le bon partenaire Google » :

, , ,