En cas de besoin, vers qui se tourne votre spécialiste?

Comme discuté hier, autant vous voulez que votre partenaire Google identifie rapidement tout problème qui surgit dans la vie de votre compte AdWords, autant vous voulez que votre partenaire ait ce qu’il faut pour « régler » tout problème.

D’où la question du jour :

En cas de besoin, vers qui se tourne votre spécialiste AdWords?

Une telle question peut amener des réponses à différents niveaux.

L’idée étant ici pour moi de valider que :

  • Le spécialiste AdWords est capable d’aller chercher de l’aide.
  • Le spécialiste AdWords, selon le problème, a différentes cordes à son arc.
  • Le spécialiste AdWords ne s’appuie pas (uniquement) sur des blogues ou des forums de discussion (gratuits) pour obtenir de l’aide.

Sur le dernier point, ne rigolez pas. J’ai déjà été confronté à un concepteur Web qui avait pris un mandat sans lire le cahier des charges. Vous imaginez ma surprise quand, au milieu du projet, il nous a dit que telle demande ne pourrait pas être mise en place, car il n’obtenait pas de réponse au sujet de tel plugin dans tel forum consacré à Joomla. Un tel amateurisme existe.

Donc, si vous voulez utiliser AdWords comme un levier pour transformer vos affaires, vous ferez en sorte de n’aller ni avec un loup solitaire ni avec un partenaire qui ne va jamais chercher d’aide à l’extérieur.

Oui, vous avez bien lu. Selon moi, même une agence de haut-niveau, comme Bloom Search Marketing, va parfois chercher de l’aide à l’extérieur.

Dans mon cas, j’ai déjà écrit que je faisais régulièrement appel à de brillantes réviseuses (ou traductrices) mais c’est loin d’être tout. L’écosystème AdWords change tellement vite que l’on a pas le choix. À une époque, je programmais, mais, quand les scripts AdWords sont arrivés, plutôt que de dépoussiérer mes vieux réflexes de programmation, je suis allé chercher des ressources ultra-compétentes (et je peux ainsi répondre à n’importe quel besoin, que le besoin vienne du client ou de moi). Idem quand je sens qu’il y a quelque chose que je ne sais pas et, quand cela arrive, j’aime aller chercher l’aide d’une « ceinture noire » dans la discipline. Briac Guibert pour ce qui est de Google Analytics, David Rothwell pour ce qui est de Google Shopping, etc, etc. Tantôt le professionnel est au Québec, tantôt il est anglais ou américain. Peu importe. Pour « garder » ma « ceinture noire » en AdWords, m’entourer des meilleurs est naturel. Les amis anglophones disent bien : iron sharpens iron. Non?

Finalement, car cela aide parfois d’obtenir de l’aide de Google, vous pourrez demander au partenaire Google que vous souhaitez embaucher quel genre d’entrées il a chez Google ou assurez-vous simplement qu’il a déjà su aller chercher de l’aide de Google pour régler un problème donné.

Questions et commentaires sont bienvenus dans les commentaires.

Au plaisir,

Adrien O’Leary

Cet article fait partie du Guide « Choisir le bon partenaire Google » :

, , ,