Mardi 17 avril 2012 : Pourquoi bloguer quand on a une boutique en ligne

Au premier eCommerceCamp, je reprenais dans ma présentation un extrait de The Great Formula for Creating Maximum Profit with Minimal Effort par Mark Joyner. Extrait découvert via Perry Marshall.

There are three, and only three, ways to increase the revenue of any business endeavor:

  1. Get your message in front of more eyeballs,
  2. Get more money per eyeball,
  3. Sell more products to your existing customers on the back-end.

Et ceux qui ont vu ma présentation savent que je suis fan du développement de stratégies qui permettent d’atteindre plusieurs objectifs. À ce titre, une belle stratégie de publication – et de participation – permet d’atteindre ces trois objectifs. C’est pour cela que j’ai bien hâte d’être chez ECTO ce mardi 17 avril pour le prochain eCommerceCamp.

Nous reprenons un concept cher aux 10 auteurs du collectif en arrière de Pourquoi bloguer dans un contexte d’affaires… et nous le revisitons dans le contexte du commerce électronique. Comme une grande partie des 65 participants aux premiers eCommerceCamp blogue déjà, nous n’allons pas autant nous attarder sur la question du pourquoi que sur celle du comment.

C’est Arnaud Mangasaryan qui ouvrira le bal en partageant quelques raisons de bloguer quand on a une boutique de vente en ligne. Il parlera de notoriété, de visibilité, de SEO… et d’inconvénients. Puis ce sont Caroline Fontaine et Jean-Michel Soriton qui reprendront la puck. Altitude Sports anime deux blogues. Jean-Michel nous expliquera pourquoi – et comment – ils le font.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez encore vous joindre à nous en suivant le lien ci-après. Au moment où je mets cet article en ligne, il reste 3 billets réguliers et un billet de commanditaire.